Chapitre inachevé

Comme une page d'histoire incomplète
Je remonte le temps avec mon âme
Un peu comme ma mère le faisait
Avec la clé de la vieille pendule grand-père
Dans mon livre, il y avait un chapitre
Avec des pages blanches
Pourtant, il avait un beau titre.

J'avais quinze ans, lui, bien plus vieux
Il s'en est allé de par le monde se bâtir
Des aventures, des folies du bord de la vie
Au lieu de photos, il rapportait des mots étranges
Des anecdotes à faire pâlir les étoiles
Il racontait des histoires à faire frémir
Tous les arbres, toutes les fleurs
Toutes les jeunes filles à l'âme sensible.

J'avais quinze ans, lui était bien plus vieux
Il écrivait que les caribous ne croyaient pas
Au Père Noël et que les loups sont heureux
Il racontait que l'aigle contait des mensonges
Il chantait que les Montagnais étaient restés
Les enfants de la terre, du ciel et du feu
Il racontait, disait, parlait, parlait
Puis il repartait au milieu d'une phrase
Qu'il laissait inachevée. Il la reprenait toujours
Quand il venait fêter son retour.

J'avais quinze ans, il n'était pas si vieux
Il est revenu planer sur mes songes
Sur la mélancolie que j'avais de lui
Il m'a apporté dans son sac à dos
Tous ses mots, toutes ses images faites
De lichens, d'épinettes noires, de lacs vierges
D'espoir et plus encore de nuits
Qui n'en finissent plus.

Comme une page d'histoire inachevée
Je remonte le temps avec mon âme
Un peu comme ma mère le faisait
Avec la clé de la vieille pendule grand-père
Dans mon livre, il y avait un chapitre oublié
Avec des pages blanches, et un beau titre
Je les ai remplies avec des lettres de douce folie.

Albert Roy

Table of Contents Masthead